Dicky Tshilumba Nicolas alias Dicky Baroza

Interview : Dicky Nicolas Baroza répond aux questions d’Univers Rumba Congolaise à Kinshasa

Après une longue absence, Dicky Nicolas Baroza revient sur le devant de la scène continentale avec une nouvelle formation musicale intitulée « Cœur d’Afrique » et qui renferme des musiciens de premier plan.

Jeune cadet du grand guitariste émérite Tino Baroza, de son vrai nom Emmanuel Tshilumba wa Baloji, il est conforme à l’univers rythmique de son frère. Aussi, il est tout naturel que le répertoire de ce nouvel ensemble soit étroitement lié aux premiers chefs-d’œuvre de l’école African Jazz dont est issu Dicky.

Musicien fougueux, il complète son enthousiasme rythmique un peu jazzy grâce à une aptitude tout particulière pour le jeu en accords et l’harmonisation des thèmes. Parmi les disques les plus importants joués par Dicky Baroza, on retrouve les grands succès de Tino Baroza et de Grand Kallé en 1961 à Bruxelles (Surboum African Jazz) et où Tino laisse évoluer son cadet au solo et lui-même à l’accompagnement. Rappelez-vous des chansons comme : « Jamais Kolonga », « Bamonaki yo », « Armstrong », « Toyonaka », « Mama na mufanga », « Africa beta ngombi », etc.. (1ère version) avec la formation très serrée de l’African Jazz, composée de : Joseph Kabaselle, Roger Izeidi, Mwena, Lutula, Manu Dibango, Tino Baroza et Dicky Baroza.

Vous trouverez ci-dessous, une interview dans laquelle Dicky Nicolas Baroza, répond de Kinshasa, aux questions d’Univers Rumba Congolaise.

Articles similaires

Mots clés : ,

Laisser un commentaire

© Univers Rumba Congolaise 2012-2018
Site web créé par WIT Créations