Les «Bakolo Miziki» : 1ère vague

Les grands de la Rumba Congolaise moderne

La 2ème génération : Les «Bakolo Miziki» (1ère vague)

La naissance des deux écoles

L’environnement actuel de la musique congolaise dite moderne est l’aboutissement d’un long parcours ayant traversé, semblable à un long sentier serpentant rivières, monts et collines, diverses fortunes avant de se doter enfin du visage qu’on lui reconnaît. Au fil de temps, divers groupes se sont faits et défaits, parfois, au gré des humeurs et des ambitions des uns et des autres ; créant ainsi dans la diversité culturelle du Congo profond, la richesse qui caractérise cette musique. Est-ce à dire que la théorie de l’évolution, s’il n’a pas trouvé l’unanimité dans la genèse de la création de l’homme, trouve ici sa pleine justification.
  • L’« Orchestre African Jazz »

L’orchestre « African Jazz »

Le Grand Kallé et l’African Jazz (connu sous le nom d’African Jazz) est l’un des premiers groupes professionnels de l’ancien Congo belge, actuellement République démocratique du Congo. Il a été fondé en 1953 par Joseph Kabasele Tshamala, connu sous le nom du Grand Kallé.

L’orchestre « African Jazz »

Les membres de l’orchestre « African Jazz »

L’orchestre « OK Jazz »

OK Jazz (devenu ensuite Tout Puissant OK Jazz) est un groupe de rumba congolaise, fondé par sept co-fondateurs (quatre kinois et trois brazzavillois) : François Luambo Makiadi dit Franco, Nicolas Bosuma alias «Dessoin», Lando Rossignol, Moniania Roitelet, Jean Serge Essous, Loubelo «De la Lune», Pandi Saturnin, le 6 juin 1956.

L’orchestre « OK Jazz »

Les membres de l’orchestre « OK Jazz »

L’orchestre « Rock-à-Mambo »

Naissance de «Rock à Mambo»

Henri Bowane, convoité par l’éditeur grec Dino Antonopoulous, de la firme «Esengo», réussit à claquer la porte entraînant avec lui, une bonne partie des musiciens de la maison Loningisia en Janvier 1957, pour aller renforcer les éditions Esengo et former l’orchestre «Rock à Mambo». On y trouve des musiciens tels que, Essous Jean Serge, Nino Malapet, Pandi Saturnin, Lando ROSSIGNOL, Augustin Moniania, dit «Roitelet». Ils sont accueillis en Janvier 1957, par Henri Bowane et l’éditeur grec Dino Antonopoulos, de la firme «Esengo». Malgré l’insistance de son ami Rossignol, Luambo décide de rester.

L’orchestre « Rock-à-Mambo »

Les membres de l’Orchestre « Rock A Mambo »

L’orchestre « Les Bantous de la capitale »

L’orchestre « Les Bantous de la capitale »

Les membres de l’orchestre « Les Bantous de la capitale »
  • L’orchestre Beguen Band

L’ochestre Beguen Band. Sur la photo de gauche à droite : Tino Baroza,.

L’orchestre « Beguen Band »

L’orchestre « Beguen Band »

Les membres de l’orchestre « Beguen Band »

L’orchestre « Negro Jazz »

L’orchestre « Negro Jazz », est créé en 1954 à Brazzaville sous la direction du guitariste Joseph Kaba, et il est domicilié au dancing club «chez Faignond». On y trouve des musiciens, comme Essous Jean Serge, Nino Malapet, Beniamino Bienvenu, Edo Ganga, Celestin Kouka, Bruno Yengo, Emmanuel Galiba, etc. Peu après, Guy Léon Fylla reprend la direction de l’orchestre, à la place de Joseph Kaba.

L’orchestre « Negro Jazz »

Les membres de l’orchestre « Negro Jazz »
  • L’orchestre «African Rock »

L’orchestre «African Rock ». C’est l’association de l’orchestre African Jazz et de Rock-à-Mambo

L’orchestre «African Rock »

« Rock-Africa » ou « African-Rock » nous rappelle la fusion des orchestres African Jazz – Rock-A-Mambo – Conga Jazz aux éditions Esengo, dans le cadre d’un projet des enregistrements en commun qui tenait à cœur, l’éditeur grec Dino Antonopoulos.

L’orchestre «African Rock »

Les membres de l’orchestre «African Rock »

Le groupe Watam

Le groupe Watam
  • Le groupe Watam

Le groupe Watam. Sur la photo de gauche à droite : Dewayon Paul Ebengo-Isenge, Bikunda Nzoku Mokobwele, Franco Luambo Makiadi et Nganga Mongalu Pierre

Le groupe Watam

Les membres du groupe Watam

Le duo « Jimmy Na Mwanga Paul »

Création vers les années 50 du duo « Jimmy Na Mwanga Paul » au sein des Éditions OPIKA. Jimmy est d’origine centrafricaine (République Centre Africaine) et Paul Mwanga est d’origine angolaise.

Le duo « Jimmy Na Mwanga Paul »

Les membres du duo « Jimmy Na Mwanga Paul »

Baudoin Mavula en solo

Baudoin Mavula en solo

Baudoin Mavula
  • Léon Bukasa

Le groupe « Jazz Mango » de Léon Bukasa

Le groupe « Jazz Mango » de Léon Bukasa

Les membres du groupe « Jazz Mango » de Léon Bukasa

Groupe « Bana Ngoma »

Les membres étaient sous contrat avec les Éditions Ngoma.

Le groupe « Bana Ngoma »

Les membres du groupe « Bana Ngoma »
  • Le groupe Lopadi « Bana Loningisa »

Le groupe Lopadi « Bana Loningisa »

Le groupe « Bana Loningisa » est constitué des sept co-fondateurs de l’OK Jazz 1ère version plus d’autres artistes dont Henri Bowané.

Le groupe Lopadi « Bana Loningisa »

Les membres du groupe Lopadi « Bana Loningisa »

Le groupe « Bana OPIKA »

Le groupe « Bana OPIKA »

Le groupe « Bana OPIKA »

Les membres du groupe « Bana OPIKA »
  • Le groupe « Bakolo Miziki Poto Poto »

Le groupe « Bakolo Miziki Poto Poto » d’Antoine Moundanda

Le groupe « Likembes Géants » d’Antoine Moundanda

Le groupe « Likembes Géants » d’Antoine Moundanda

Les membres du groupe « Likembes Géants » de Antoine Moundanda

Le groupe « OTC, la voix de la concorde »

Le groupe « OTC, la voix de la concorde »

Le groupe « OTC, la voix de la concorde »

Les membres du groupe « OTC, la voix de la concorde »

Les 5 Générations de la Rumba Congolaise

De 1930 à nos jours
Les 5 générations de la Rumba Congolaise de 1930 à nos Jours

1ère génération 1930 – 1950

BANKOLO MIZIKI
(Tango Ya Ba Wendo)
La première génération de musiciens congolais, appelée « les pionniers » ou « les précurseurs », sont apparus dans le paysage musical congolais entre les années 1930 et 1950. Ils furent appelés « Bankolo miziki ».

2ème génération 1950 – 1970

BAKOLO MIZIKI
(les grands de la Rumba Congolaise moderne)
C’est la génération qui a engendré les deux clans ainsi que les deux écoles de la Rumba Congolaise moderne. Le clan African Jazz et son style Fiesta et le clan OK Jazz de style Odemba.

3ème génération 1970 – 1990

CAVACHA
(Clan Langa Langa)

4ème génération 1990 – 2010

Génération WENGE
(Ndombolo)

5ème génération 2010 – à nos jours

  • 1ère génération 1930 – 1950

    BANKOLO MIZIKI
    (Tango Ya Ba Wendo)
    La première génération de musiciens congolais, appelée « les pionniers » ou « les précurseurs », sont apparus dans le paysage musical congolais entre les années 1930 et 1950. Ils furent appelés « Bankolo miziki ».
  • 2ème génération 1950 – 1970

    BAKOLO MIZIKI
    (les grands de la Rumba Congolaise moderne)
    C’est la génération qui a engendré les deux clans ainsi que les deux écoles de la Rumba Congolaise moderne. Le clan African Jazz et son style Fiesta et le clan OK Jazz de style Odemba.
  • 3ème génération 1970 – 1990

    CAVACHA
    (Clan Langa Langa)
  • 4ème génération 1990 – 2010

    Génération WENGE
    (Ndombolo)
  • 5ème génération 2010 – à nos jours

© Univers Rumba Congolaise 2012-2020
Site web créé par WIT Créations