Djangi Théophile alias Dindo Yogo 1955-2000

2 réponses

  1. Ndiwa dit :

    Lokutu est une ville ou localité qui se trouve dans la province orientale.

  2. Son cursus musical: Macchina Loca (folle machine), Etumba na nguaka, Viva La Musica, Langa Langa Stars, Zaiko L.L.; où qu’il soit passé, ce rossignol à la voix tremblante, inimitable tellement unique en son genre, a toujours su influencer le contexte musical dans lequel il s’est retrouvé en y apportant une plus-value extraordinaire.
    A mon humble avis, d’autant plus que cet illustre artiste nous a quitté, le titre Sinaduku qui manque dans le présent répertoire, bien qu’ expression de tristesse, résume cependant “la renaissance” d’un Dindo Yogo renouant avec le show-biz à travers Viva La Musica (1978) suite à une longue période de silence et tribulation (mot qui pourrait se traduire localement en “Etumba na nguaka”).
    Erreur à signaler:
    1- Le nom Abeti Masikini apparait à côté de chaque titre.
    2- Le prénom de Dindo Yogo est définitivement Théodore et non pas Théophile. La note introductive de Mme Schiller l’indique bien, d’ailleurs.

    Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dindo_Yogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =