• Djangi Théophile alias Dindo Yogo

Djangi Théodore alias Dindo Yogo (1955-†2000)

Chanteur Auteur-compositeur et interprète (Congo RDC)

Né à Lókútu, Province de l’Équateur, Dindo Yogo fut l’un de ces cas typiques d’un jeune élève très intelligent qui est irrésistiblement attiré par la musique jusqu’à quitter les bancs de l’école pour poursuivre sa vocation artistique à plein temps. Originaire de Lisala, il adoptera le nom Lángalánga, un ruisseau qui constitue la frontière Ouest de cette ville, comme son drapeau d’artiste. De ce musicien, ce petit cousin à moi qui avait «une voix à lui» j’ai gardé des souvenirs lointains de l’époque où la famille étendue s’est retrouvée sur les îlots du Fleuve Congo fuyant les Rebelles Mulelistes. Il avait à peine 7 ans mais nous avons appris à nager et à pagayer en même temps…

Tous les enfants, les moins âgés et les plus âges, passaient des journées et des nuits ensemble sous l’oeil vigilant des parents, oncles et tantes. Pour nous les enfants, c’était une heureuse rébellion.

Dans la suite du temps, j’ai eu l’occasion de passer de longues heures avec Théodore juste une fois, vers fin 80, à Lomé où leur orchestre est venu épater les jeunes Togolais, Nyóka Lóngo était également du groupe. Dindo Yogo, l’un des grands noms de la Quatrième Génération des Musiciens Congolais s’est précocement éteint à Kinshasa le 23 Août 2000 à l’âge de 44 ans.

Mme Schiller, Libambu M. sur Congoline.

Djangi Théophile alias Dindo Yogo

Dates clés

  • 1955

    30 décembre 1955 à Lókútu, Province de l’Équateur : naissance de Djangi Théodore, alias « Dindo Yogo ».
  • 1970

    Dindo Yogo débute sa carrière musicale en cofondant l’orchestre Macchina Loca avec Théo Lolango.

  • 1974

    Il réalise la chanson « Lola » dédié à son fils.
  • 1978

    Dindo Yogo fonde l’orchestre Etumba Na Ngwaka avec notamment son ami Nseka Huit Kilos. Il demande à intégrer l’orchestre Viva la Musica de Papa Wemba.

  • 1981

    Il quitte Viva la Musica pour créer avec Evoloko Atshwamo Jocker, Djuna Djanana, Mbenzu Ngamboni Bozi Boziana, Bolenge Djo Mali et Kisangani Espérant l’orchestre Langa Langa Stars.

  • 1984

    Dindo Yogo fait son entrée dans l’orchestre Zaïko Langa Langa de N’Yoka Longo. Il y restera jusqu’en 1991.

  • 1991

    Dindo Yogo fonde l’orchestre Ngwaka Aye avec lequel il enregistra de nombreux albums. Il enregistre avec son fils Lola Mwana de nombreux duos

  • 2000

    23 août 2000 à Kinshasa : décès de Dindo Yogo à l’âge de 44 ans.

Très important :

Pour toutes informations supplémentaires concernant l’artiste pendant toute sa carrière musicale et l’achat de ses chansons contactez :

Commentaires (2)

  • Son cursus musical: Macchina Loca (folle machine), Etumba na nguaka, Viva La Musica, Langa Langa Stars, Zaiko L.L.; où qu’il soit passé, ce rossignol à la voix tremblante, inimitable tellement unique en son genre, a toujours su influencer le contexte musical dans lequel il s’est retrouvé en y apportant une plus-value extraordinaire.
    A mon humble avis, d’autant plus que cet illustre artiste nous a quitté, le titre Sinaduku qui manque dans le présent répertoire, bien qu’ expression de tristesse, résume cependant “la renaissance” d’un Dindo Yogo renouant avec le show-biz à travers Viva La Musica (1978) suite à une longue période de silence et tribulation (mot qui pourrait se traduire localement en “Etumba na nguaka”).
    Erreur à signaler:
    1- Le nom Abeti Masikini apparait à côté de chaque titre.
    2- Le prénom de Dindo Yogo est définitivement Théodore et non pas Théophile. La note introductive de Mme Schiller l’indique bien, d’ailleurs.

    Source: -https://fr.wikipedia.org/wiki/Dindo_Yogo

Répondre à Ndiwa Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Univers Rumba Congolaise 2012-2020
Site web créé par WIT Créations