LUTUMBA SIMARO : La révérence du poète

Il venait tout juste de fêter ses 81 ans en ce jour du 19 mars 2019. Comme le vin, il devenait de plus en plus bon en vieillissant. L’écouter parler constituait toujours un grand délice malgré sa santé déliquescente. Cette voix pleine de sagesse et de lyrisme vient de s’éteindre au matin de ce 30 avril 2019. Le poète LUTUMBA NDOMANUENO SIMON alias SIMARO MASIYA vient de quitter, par la grande porte, le monde des vivants pour rejoindre le panthéon de grands artistes de la musique congolaise.

Comme il l’avait annoncé de son vivant : « le jour de ma mort, il y aura un coup de tonnerre. » En effet, le langage du poète n’a pu être percé que ce jour du 30 mars 2019. Pendant que les mélomanes scrutaient le ciel pour voir d’où viendrait ce tonnerre, l’esprit sensé comprendra que la nouvelle de sa mort est en elle-même perçue comme un vrai coup de tonnerre sur toute l’étendue du pays. Et le soir, Kinshasa, la ville qui l’a vu naître et grandir a été arrosée par une très forte pluie. Le poète est parti !

LUTUMBA SIMARO est le premier musicien congolais à avoir tout organisé de son vivant selon son propre souhait. Il avait, en effet, fêté son jubilé, reçu tous ses honneurs (il a été élevé au rang de commandeur) et organisé sa retraite musicale en laissant son orchestre BANA OK sous la direction MANDA CHANTE. Il avait horreur des honneurs posthumes ; l’expérience et sa sagesse personnelles y étaient certainement pour quelque chose. Il a tout bénéficié de son vivant. Selon son souhait dans la chanson « Mabele », un monument a été érigé en son honneur et même plus, une avenue a été débaptisée en son nom. Il a lui-même planté tout le décor avant de quitter définitivement la scène musicale et ce monde. On aurait dit qu’il n’attendait plus grand-chose de la reconnaissante devant lui revenir. De son vivant, il a goûté à cette reconnaissance que lui devait la nation congolaise pour l’ensemble de son œuvre. 

Le monde musical se souviendra longtemps de ce grand auteur compositeur qui, pendant près de 62 ans de vie musicale, n’a pas eu d’égal dans son registre. Son écriture poétique a inscrit ses chansons dans les annales des grands classiques de la musique congolaise moderne : EBALE YA ZAIRE, MABELE, MAYA, TESTAMENT YA BOWULE,AFFAIRE KITIKWALA… et bien d’autres.

LUTUMBA NDOMANUENO Simon nous a quittés, mais SIMARO MASIYA, l’artiste, demeure éternel. L’esprit du poète ne meurt jamais. Comme l’air libre, il soufflera toujours sur la société qu’il a servie. Paix à ton âme !

Jean-Claude ENGBONDU LEMA
©Univers Rumba Congolaise

Bana OK, hommage, Lutumba Simaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Univers Rumba Congolaise 2012-2018
Site web créé par WIT Créations