• L’Orchestre « Martiniquais »

L’Orchestre « Martiniquais »

En troisième position, se trouve l’Orchestre « Martiniquais ». Instrumental et vocal, il est dirigé par Rufin Mutinga, vice adjoint du premier bourgmestre.
Pour mémoire, beaucoup de musiciens de cette époque viennent de la « Colonie Scolaire de Boma », école de frères jésuites où l’élite intellectuelle fait instruire ses enfants. La musique est cependant, pour beaucoup d’entre eux, une matière parmi d’autres, utile au développement d’une culture générale. Il n’est pas question alors, d’en faire sa profession, raison pour laquelle certains se sont rapidement réorientés vers des professions plus habituelles. Pourtant, d’autres ont poursuivi leur passion à travers l’enseignement de la musique. Ainsi peut être cité Philippe Kanza Matondo, homme politique, journaliste, musicien et professeur de musique. En effet, à la création du conservatoire de musique de Kinshasa en 1967, il est nommé Directeur de l’Institut National des Arts (INA). Ainsi, il demande à certains de ses pairs lettrés et, musiciens de la première heure, de dispenser des cours pratiques d’instruments de musique. Parmi eux, Antoine Kasongo, Jean Lompongo, Joseph Booto etc.
La reconversion dans l’enseignement est pour eux une sorte de retraite à un moment où les exigences du grand public ne leur sont plus vraiment très favorables faute, pour eux, de ne pas avoir su s’intégrer dans le vent de diverses mutations intervenues dans la musique congolaise.

L’Orchestre « Martiniquais »

L’Orchestre « Martiniquais »

Les membres de l’Orchestre « Martiniquais »
Les «Bankolo Miziki» (1ère vague)
De 1930 à nos jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Univers Rumba Congolaise 2012-2020
Site web créé par WIT Créations