Koffi Olomidé

Agbepa Mumba Antoine alias Koffi Olomidé

Chanteur Auteur-compositeur interprète (Congo RDC)

Ses débuts de carrière

Antoine Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé, est né le 13 août 1956 a Stanleyville, actuellement Kinsangani, de père Sierra-Leonais et de mère Tetela. Le nom de Koffi lui a justement été donne parce qu’il est né le 5eme jour de la semaine, selon la coutume sierra-leonaise.
Antoine a grandit à Yolo-Sud, et comme tout kinois qui se respecte, il n’était pas insensible à la musique. Il raconte qu’il aimait beaucoup la musique de Tabu Ley Rochereau, dont il s’amusa à interpréter les chansons. Plus tard, il se mit à transformer les chansons qu’il entendait en y incorporant ses propres paroles et mélodies. Touché par la fascination de Koffi pour la musique un voisin guitariste lui apprend comment jouer la guitare. Après avoir décroché son diplôme d’État, Koffi Olomidé s’envole pour la France où il est allé poursuivre des études à l’Université de Bordeaux, dont il sortira diplômé en 1980.

Sa collaboration avec Papa Wemba

Vers la fin des années 70, Olomidé s’était déjà fait remarquer dans les milieux des artistes musiciens auxquels il proposaient parfois des chansons. Il a fallu attendre sa collaboration avec Papa Wemba, qui le laissait jouer à la guitare dans son groupe “Viva La Musica”, pour que le public congolais découvre ses talents. “Anibo”, un 45 tours qu’il enregistre avec Papa Wemba lui vaut le titre de “meilleure vedette” de la chanson congolaise en 1978. Ayant ainsi goûté aux délices du vedettariat Olomidé, même après avoir terminé ses études universitaires, refusera de chercher du travail dans des entreprises pour se lancer dans la carrière musicale. Il se mit à enregistrer des chansons tantôt avec telle ou telle vedette de la chanson congolaise, avant de créer son propre ensemble musical, Quartier Latin en 1986.

Le succès

Les Concerts de Antoine Agbepa sont souvent remplis, en majeure partie, par les femmes dont il chante et loue la beauté, à l’exemple de Barry White et Julio Iglesias. Des chefs-d’œuvre comme “Loi” et “Ultimatum” lancés en 1997, le propulsent au sommet de la gloire. Il se produit à l’Olympia de Paris dans la nuit chaude du 29 au 30 août 1998. Comme si les 1.800 places du temple de la variété qu’il avait rempli ne suffisaient pas, Koffi et son groupe “Quartier Latin” sont encore conviés le 7 novembre 1998 au Zénith de Paris.

Après les succès remportés à l’Olympia et au Zénith, l’infatigable Chéri “O” lance l’album “Droit de Veto”, le 12 avril 1999, qui reçoit un disque d’or (100.000 exemplaires vendus). En février 2000, avec son album “Attentat”, le chanteur s’illustre comme étant le tout premier Africain à tenir la vedette sur la scène de Bercy, la plus grande salle parisienne.

Dans son répertoire, Antoine Agbepa, totalise aujourd’hui plus de 150 chansons en 26 ans de carrière. Ses chansons dominent partout et sur tout.
Doté d’une culture générale à la mesure de ses ambitions, et d’une voix qui fait autorité, il passe pour être la meilleure voix qui fait de lui, la meilleure musique du Congo-Kinshasa à écouter.

Quadra-Koraman une référence !
Il incarne une nouvelle génération d’artistes musiciens congolais du moment. Toujours imité mais jamais égalé, Papa Fleur est incontestablement le meilleur de sa génération. Son riche répertoire, ses prestations dans les salles mythiques, les prix gagnés, l’organisation en témoignent si besoin en était. Il se considère comme le descendant d’un grand chanteur, auteur-compositeur qu’est Tabu Ley Rochereau. Et même Maxi Mongali.
Koffi alias Sarkozy est l’une des stars africaines et congolaises à avoir remporté pour une soirée seulement 4 trophées Awards + un montant de 100.000 $ au Kora en Afrique du Sud. Il faut dire que depuis ce jour, le Kora n’existe plus. Son compte bancaire a été vidé par l’homme de Tcha- tcho. Allez-y comprendre ! (africahit)

Source : congolite.com

Discographie
• Ba la joie (1978)
• Ngounda (1982)
• Lady bo (1984)
• Diva (1985)
• Ngobila (1986)
• Rue d’amour (1987)
• Henriquet (1988)
• Elle et Moi (album) (1989)
• Tcha Tcho (1990)
• Les prisonniers dorment (1990)
• Golden Star Dans Stephie (1991)
• Koweït Rive Gauche (1992)
• Pas De Faux Pas (1992) du Quartier Latin International
• Noblesse Oblige (1993)
• Magie (1994) avec le Quartier Latin International
• V12 (1995)
• Wake Up (1996) avec Papa Wemba
• Ultimatum (album) (1997) avec le Quartier Latin International
• Loi (album) (1997)
• Droit de Veto (1999) avec le Quartier Latin International
• Attentat (album) (1999)
• Force de Frappe (2000) avec le Quartier Latin International
• Effrakata (2001)
• Best Of Koffi Olomide (2002)
• Affaire d’État (2003) avec le Quartier Latin International
• Monde Arabe (album) (2004)
• Boma Nga N’elengi (2005)
• Danger de mort (album) (2006) avec le Quartier Latin International
• Swi Chocolat Chaud (2006
• Bord Ezanga Kombo (2008)
• La Chicotte A Papa (2009)
• Abracadabra (2012)

Pour toutes informations supplémentaires concernant l’artiste pendant toute sa carrière musicale et l’achat de ses chansons contactez :
Larumbacongolaise1@yahoo.fr ou sur le site internet dans la boutique.
Téléphone :+0033 625027865
 

 

Articles similaires

Commentaires (2)

  • LOTI Léopold Kiamena

    Bonjour,

    Je voudrai juste signaler que si vraiment Koffi Olomidé était né un 13/08/1956 alors cela ne peut pas être un VENDREDI mais plutôt un LUNDI.
    Par contre un Vendredi 13 août correspond bien à l’année 1954.
    A mon avis il y a erreur quelque part, il faudrait encore piocher.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Univers Rumba Congolaise 2012-2018
Site web créé par WIT Créations