Antoine Wendo-Kolosoy 1925-2008

Chanteur Auteur-compositeur (Congo RDC)

Antoine Wendo-Kolosoy : origines

Né à Maïndombe dans la province de Bandundu en 1925, le patriarche des musiciens congolais est le précurseur parmi les précurseurs de la musique congolaise moderne. Sa carrière musicale débute en 1943 et se termine en 2008. En effet, dès son plus jeune âge, Wendo a caressé le rêve de devenir une grande célébrité musicale.

Ses débuts

A 18 ans, Wendo orphelin de mère embrassa la carrière musicale, toujours avec sa guitare sèche et sa voix limpide, qui étaient ses seuls atouts. il a réalisé de nombreuses œuvres musicales. Il incarne toute une période de l’histoire musicale congolaise, si pas de l’Afrique noire. Avec ses nombreuses chansons, il a plané sur l’ensemble des univers de la vie musicale du pays : Aisance, amours, réussites, maladies, mort…

Sa consécration

Wendo est découvert en 1946 grâce à la radio Congolia. En 1948, il chante “Marie-Louise”, une œuvre de Bowane, qui est à la guitare chez Ngoma. Cette œuvre est le plus grand tube de l’histoire de l’édition musicale naissante. Néanmoins, Papa Wendo Kolosoy restera l’un des plus grands virtuoses de la musique africaine, avec une voie particulière, inimitable, qui ne l’a pas déserté jusqu’à ses derniers moments de la vie en 2008.

Hassan-Paulka (Lengo)
Univers rumba congolaise


Pour toutes informations supplémentaires concernant l’artiste pendant toute sa carrière musicale et l’achat de ses chansons contactez :
Larumbacongolaise1@yahoo.fr ou sur le site internet dans la boutique.
Téléphone :+0033 625027865

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. golé gnéméa roger dit :

    Je n’ai pas connu le vieux Wendo Kolosoy, j’ai pu le découvrir juste à sa mort quand la Radio Okapi a fait sa publication. Wendo a été non seulement l’un des pionniers de la musique congolaise mais aussi un monument indémolissable en RDC et partout où il est écouté. Wendo était une particularité. Ah! mon Dieu je ne pourrai jamais rendre à papa Wendo ce qu’il a fait pour moi. Cette musique doit être beaucoup protégée afin que les générations à venir sachent que des personnes ce sont investies pour leur procurer une vie agréable couronnée par l’amour. Wendo est une valeur inestimable, il a fait le don de soit. Wendo aimait la musique et tout son être respirait musique. Seigneur mon Dieu prends bien pitié de notre papa Antoine Wendo. Merci bien à Univers Rumba congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 17 =