Mavatiku Visi Michel alias Michelino

4 réponses

  1. Blaise LUTETE dit :

    Bonjour; je viens de découvrir ce site par hasard. Vraiment c’est un site , où tout le monde pourrait s’en souvenir beaucoup des choses, dans la musique congolaise et pourquoi pas d’Afrique. Et profite à l’occasion à travers ce site, si vous pouvez me trouver une chanson qui a beaucoup passée sur les ondes de la voix du Zaire dans les années 70 dont je suis resté en souvenir quelques phrases et j’ignore le compositeur ni l’orchestre qui a joué ce morceau.
    voici ces phrases ” Ngai maman na ye naloba nini ye , elie tokoma lokola bambanda mibale, ngai naloba yepe afiotoliyaye mbanga Eli akolata lokola mwasi ya ndumba soki bapekisi azongi te maman ezali la mode, la mode eeee Voilà et bonne continuation
    Merci

    • Tonton Miller TONDO de Strasbourg dit :

      Bonjour,
      Voici le titre de cette chanson: “Ozone”, une composition de Mavatiku Michelino dans l’Afrisa. Pouquoi Ozone? parce que cet institut situé à Binza dans la commune de Ngaliema était réputé à l’époque par les frasques de ses élèves (des filles évidement).

      Tonton Miller Tondo
      Merci et à la prochaine.

  2. Nonga M. Menga dit :

    C’est un travail remarquable que vous etes entrain de faire a travers ce site. Depuis que je l’ai decouvert il y a environ 6 heures je n’arrive pas a m’en detacher. Felicitations. je suis par ailleurs entrain de m’emerveiller sur la qualite des textes et de la musique des oeuvres de Mavatiku Michelino que vous avez placees ici. Pendant longtemps j’ai pris ces oeuvres ( a l’exception de Salima jouee dans le TP OK Jazz) pour celles de Rochereau. Quant a la biographie de l’artiste Mavatiku, il n’a pas ete fait mention de la creation de son propre groupe dont le passage dans ma ville natale de Bukavu aucours des annees 70 est reste dans les memoires. De Bukavu il avait, je crois, traverse la frontiere rwandaise pour un long sejour artistique a Kigali. A l’epoque helas je venais a peine de terminer l’ecole primaire, donc tres jeune, pour trop savoir a quoi tout cela retournait-il. Encore une fois bravo a vous, bravo a l’artiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 20 =