Bongo Wende Jacques alias Bojack « le Dactylo » (1956 – †2021)

Guitariste auteur-compositeur (Congo RDC)

Bongo Wende « le Dactylo » nous a quitté

Né à Kinshasa le 5 avril 1956, BOJACK « le Dactylo », né Jacques BONGO WENDE nous a quitté ce mercredi 24 novembre 2021 en France suite à une courte maladie. La communauté artistique de la rumba congolaise vient encore de perdre l’un de ses meilleurs éléments. L’un de ceux qui ont marqué leur temps ; non seulement par le succès qu’ils ont drainé, mais surtout par leurs divers apports dans l’enrichissement de cette musique.

Dates clés

  • 1956

    Naissance le 5 avril 1956 à Kinshasa, de l’artiste guitariste auteur-compositeur de rumba congolaise Jacques BONGO WENDE alias Bojack « le Dactylo ».
  • 1974

    Débute sa carrière dans le groupe IZI-ZONGE du quartier Matonge à Kinshasa
  • 1975

    Intègre l’orchestre STUKAS BOYS de Gaby LITA BEMBO où il dévoile tout son talent.
  • 1977

    Rejoint PAPA WEMBA à la création de son VIVA LA MUSICA
  • 1985

    Quitte une deuxième fois VIVA LA MUSICA pour rejoindre Kester EMENEYA dans VICTORIA ELEISSON.

  • 1989

    S’associe avec FAFA DE MOLOKAI, LUCIANA, JOSE FATAKI, LIDJO KWEMPA et autres pour former le groupe NOUVELLE GENERATION qui ne durera pas très longtemps.

  • 2015

    Univers Rumba Congolaise a eut le privilège de lui rendre visite et d’échanger avec lui sur son passé, ses projets d’avenir ainsi que sur son groupe avec lequel il faisait le bonheur des habitants de sa ville Vic-en-Bigorre près de Tarbes

  • 2021

    Décès le 24 novembre 2021 de l’artiste guitariste auteur-compositeur de rumba congolaise Bongo Wende alias Bojack

Ses débuts

Après un début timide en 1974 dans le groupe IZI-ZONGE du quartier Matonge à Kinshasa, le talent de cet artiste a réellement explosé en 1975 lors de son passage dans l’orchestre STUKAS BOYS de Gaby LITA BEMBO. Il y était venu en remplacement d’un autre virtuose de la guitare SAMUNGA dénommé « le Professeur » qui avait fait défection pour rejoindre l’orchestre VEVE de KIAMWANGANA MATETA. Le « Professeur » SAMUNGA était l’un des meilleurs de son époque et prétendre le remplacer et combler le vide qu’il avait laissé, n’était pas une évidence. Ainsi avec son arrivée, BONGO WENDE se retrouva face à un immense défi qu’il ne tarda, du reste, pas à relever sans forcer son talent. Il apporta à cet ensemble une touche originale qui mit en exergue l’étendue de son immense talent.

Le succès et « Viva la Musica »

En effet, le rythme saccadé de l’orchestre se mariait merveilleusement bien avec son jeu de guitare. Son talent lui permettait de poser la guitare sur une table ou sur ses cuisses et jouer merveilleusement bien comme on jouerait un piano. Ce jeu rappelait le maniement par les dactylographes de vieilles machines à écrire ; d’où le pseudonyme de « Dactylo ». Ce succès a fait qu’il soit convoité par PAPA WEMBA à la création de son VIVA LA MUSICA en 1977. Étant le dernier soliste arrivé dans le groupe à sa création aux côtés de Rigo STAR et JULVA, il fut baptisé par PAPA WEMBA « le Dernier fils né ». Il joua des chansons comme Mabele mokonzi, Ekoti ya nzube, Analengo et bien d’autres. Il en a joué plus que tous les autres qui sont passés dans ce groupe. Dans VIVA LA MUSICA, malgré la présence de guitaristes talentueux, BONGO WENDE a toujours eu une très bonne cote.

Il est longtemps resté fidèle à PAPA WEMBA. C’est le seul guitariste solo qui a longtemps évolué avec ce dernier dans VIVA LA MUSICA. Il était devenu incontournable grâce à sa maîtrise de tout le répertoire du groupe depuis sa création. Mais, suite à une brouille avec PAPA WEMBA, déçu, iI se décida de mettre fin à sa carrière musicale et finit par quitter ce groupe. MANUAKU WAKU l’ayant appris, le persuada de le rejoindre dans GRAND ZAIKO WAWA pour ne pas perdre la main car pensait-il, un tel talent ne pouvait pas se laisser se volatiliser dans la nature.

Victoria Eleisson

Après la défection d’une dizaine de musiciens partis avec Kester EMENEYA créer l’orchestre VICTORIA ELEISSON, en manque de guitariste solo, PAPA WEMBA dut le supplier de rentrer au bercail, pas sans difficultés. Finalement, c’est MANUAKU WAKU lui-même qui le persuadera, une fois de plus, d’aller aider PAPA WEMBA qui était réellement en perte de vitesse. Mais vers les années 1985, il quittera encore VIVA LA MUSICA pour rejoindre Kester EMENEYA dans VICTORIA ELEISSON.

En 1989, il s’associe avec ses compères FAFA DE MOLOKAI, LUCIANA, JOSE FATAKI, LIDJO KWEMPA et autres pour former le groupe NOUVELLE GENERATION qui, du reste ne fit pas long feu.

Fin de carrière loin du show bizz

Il y avait aussi écrit de belles pages de sa fructueuse carrière artistique. Après un voyage en Europe, il se décida de s’installer en France où, après un temps, il prit congé du show bizz et se retira ensuite au Sud-Ouest de la France dans la région de Tarbes où il se convertit dans le métier d’électromécanicien dans la firme d’Airbus où il a eu sa retraite en 2017.

Univers Rumba Congolaise avait eu le privilège d’aller lui rendre visite et d’échanger avec lui sur son passé et sur ses projets d’avenir. Il avait monté son groupe avec lequel il faisait le bonheur des habitants de sa ville Vic-en-Bigorre près de Tarbes. Il y était une vedette confirmée où nous l’avons vu signer des autographes pour ses fans à son passage.
Après des complications de santé due à accident cardio vasculaire, l’un de ses doigts, l’auriculaire en occurrence, était paralysé mais sa virtuosité lui permettait de jouer avec les trois doigts restants sans qu’on s’en rende compte. Ses activités artistiques n’étaient nullement ralenties. Jusqu’à ses dernières heures, il a toujours été amoureux de sa guitare et de son art.
BONGO WENDE a laissé sur le chantier nombreux de ses projets dont il nous avait fait part. La rumba congolaise vient ainsi de perdre l’un des monuments de la deuxième génération de la musique congolaise moderne. L’homme est parti, qu’à jamais vive l’artiste !
Jean Claude Engbondu Lema
Correspondant Univers Rumba Congolaise au Congo RDC
© Copyright Univers Rumba Congolaise

Très important :

Pour toutes informations supplémentaires concernant l’artiste pendant toute sa carrière musicale et l’achat de ses chansons contactez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Univers Rumba Congolaise 2012-2020
Site web créé par WIT Créations