Bimi Ombale André alias Bimi Ombale 1954-2011

7 réponses

  1. Nonga M. Menga dit :

    Pour moi Bimi aura ete le plus grand poete des musiciens de sa generation.Admirez la litteralite de ses textes: quelle phrasee, quel rythme et quel sens du methaphore !!!
    Si ses themes sont parfois ceux de tous les jours, notamment l’amour et le chagrin que de temps en temps sinon toujours il cause, sa facon de les rendre, de les exprimer est tout a fait originale. Et si en plus le tout est couvert de ce calme ou plutot de cette serenite si rare dans notre musique dite de la troisieme ou quatrieme generation, cad sans fioritures, sans exhibition de soi-meme et sans un quelconque recours ou reference au pornographique comme le font constamment beaucoup de ses congeneres, on a plus qu’a oter son chapeau et a se prosterner devant l’artiste, avec A majuscule.

  2. Bkings dit :

    C’est un des meilleurs chanteurs et le meilleur compositeur jamais connu dans Zaiko que je peux écouter toute la journée sans me lasser. Ce fut un aîné certes, mais aussi un grand ami que je n’ai pas pu rencontrer, à son invitation, alors que moins de deux semaines, j’ai causé avec lui au téléphone sans me douter le pire nous attendait si vite.Ecoutez mopaya zoba, mbelengo, mwana wabi (…) Quel regal! Mable eza lisi.*

  3. Les titres comme Mbelengo, Mwana Wabi et Elima Ngando manquent de façon irrésolue et impardonnable.

  4. Hommages sans ambages à cet artiste hors pair qui nous a quitté pour le repos éternel. Cet homme a forcé le respect de par sa bravoure et son être assidu.

  5. pedro-cula dit :

    pedro cula dit:

    beaucoup des gent fait toujour des ellusions concernant la date de naissance de bimi ombale.
    est ce que est nee en 1952 ou 1954 ?

  6. king dit :

    bonjour, son année de naissance nest pas plutôt 1952?

  7. PHILY LALA dit :

    Il a dans son repertoire des chansons comme DIDINA, BONGANIA, JOSELINA, MONI AMINA, CHERIE B WABI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 5 =