• Accueil
  • Actualité
  • Le clan « VIVA LA MUSICA » est en deuil : FAFA DE MOLOKAI vient de nous quitter

Le clan « VIVA LA MUSICA » est en deuil : FAFA DE MOLOKAI vient de nous quitter

La mort vient encore de frapper durement à la porte du clan VIVA LA MUSICA. Cet orchestre où foisonnaient des vedettes comme le ciel étoilé au beau milieu de la nuit, en est dépouillé petit à petit tel un arbre en effeuillaison en pleine saison sèche.

En effet, après les pertes de ses stars comme Dindo Yogo, Debaba Mbaki, Espérant Kisangani, Kester Emeneya, Bipoli na fulu… et surtout de leur leader et superstar Papa Wemba, voilà qu’aujourd’hui c’est le tour de FAFA de MOLOKAÏ

NGIZULU KUBIALA Honoré Fabrice, de son vrai nom, est né à Matadi dans le Kongo Central le 12 juin 1957. Il a fourbi ses armes à Boma aux côtes des artistes comme Chimita el Diego, ancien de Zaïko Wa wa, Chekedan, ancien de Zaïko Langa Langa, Mimi Ley, ancien d’Afriza International. Arrivé à Kinshasa, il intègre le groupe Yoka Lokole. A la création de VIVA LA MUSICA, Papa WEMBA lui-même enverra Sec BIDENS le chercher, au vu de son immense talent, pour faire partie de ses lieutenants des premières heures.  C’est dans cette orchestre qu’il a connu sa consécration ; surtout dans la chanson mea culpa de Papa WEMBA dans laquelle il avait fait un chœur en duo avec Kester EMENEYA

Dès son arrivée dans VIVA LA MUSICA en 1977, Papa Wemba avait trouvé que son nom, trop long à son goût, ne cadrait pas avec la vision d’élégance qu’il avait pour les futures stars de son groupe. Il le baptise alors du pseudonyme de FAFA DE MOLOKAÏ. Ce surnom lui va tellement qu’il lui est resté jusqu’à la fin de ses jours. Dans cet orchestre il a composé cinq titres qui ont fait la pluie et le bon temps du groupe comme Chérie Gita, Ambro Djenny, Bolingo ya pensionnat…

Ayant élu domicile à Paris en 1992, FAFA a continué à évoluer avec Papa Wemba. Dans VIVA LA MUSICA depuis sa création, ce musicien avait eu le mérite d’être de ceux  qui n’avaient jamais quitté cet orchestre et son patron pour aller voir ailleurs et revenir par la suite jusqu’à la création du groupe « Nouvelle Génération » en 1994 avec Luciana, Awilo Longomba, Lidjo Kwempa, Jo Fataki, Bongo Wende… Cette expérience fut prolifique et très riche mais de très courte durée. 

Après cette infortune, il prit du temps pour orienter autrement sa vie. Il se consacra à la formation professionnelle et obtint un diplôme en qualité de Maître cuisinier qui lui permit de travailler ensuite dans un restaurant parisien tout en se consacrant à la musique seulement dans ses moments perdus.

En ce jour du 04 juin 2020, la mort est venue à l’improviste  surprendre FAFA de Molokaï à huit jours de ses 63 ans laissant derrière lui une femme éplorée et plusieurs enfants, sans compter des milliers des mélomanes. Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère !

Jean Claude Engbondu Lema
Correspondant Univers Rumba Congolaise au Congo RDC
© Copyright Univers Rumba Congolaise

FAFA de Molokaï, Kester EMENEYA, Papa Wemba, Sec Bidens, Viva La Musica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Univers Rumba Congolaise 2012-2020
Site web créé par WIT Créations