Kinshasa: la chanteuse Faya Tess, majestueuse, lors du festival du 23 juillet 2016.

Faya Tess sur scène à Lyon avec un orchestre cubain (Photo,3 juillet 2016, Air Monde Culture/André Tetu): «Nuit de la Rumba»

Faya Tess sur scène à Lyon avec un orchestre cubain (Photo,3 juillet 2016, Air Monde Culture/André Tetu): «Nuit de la Rumba»

Kinshasa demeure un lieu unique dans le monde car c’est la VILLE qui sacralisa la Rumba Congolaise (véritable nom de la musique congolaise). Et partant, la chanteuse Faya Tess, une des symboles de la qualité de vie de cette musique internationale, avait tout misé pour son spectacle du samedi 23 juillet 2016: « miziki ebetamaki na ndenge ya bolingo mpo na nsayi monene ya batu banso » (1).

Des familles au Liechtenstein (les Sala Walser Luambo), en Guinée Equatoriale (les Antonia Nsue à Malabo qui vont venir en vacances au mois d’Août 2016, en France. Ils rendront visite à Faya Tess) et à Toulouse (ville française où est basé un lobby-pro Faya Tess avec son producteur congolais André Tetu) ont été dans cette ambiance de joie suite à ce passage sur scène de leur vedette préférée Faya Tess. Sa prestation s’est passée lors de la 9è édition du Festival International des Etoiles (FIET) fondé par le journaliste congolais Serge Kayembe.

 

Faya Tess depuis Kinshasa, au téléphone avec notre rédaction de France: « très ravie ».

Faya Tess est très organisée. Le Magazine Ngambo Na Ngambo (Rédaction de France) l’a eue directement à Kinshasa; via son producteur congolais André Tetu, le responsable de la structure Air Monde Culture. C’était le dimanche 24 juillet 2016, dans la soirée. Elle a été « très ravie par les réactions du public et des journalistes à Kinshasa ». Elle les remercie beaucoup. Elle a félicité ses danseuses, ses musiciens et son staff qui ont tout donné pour ce magnifique spectacle. Faya Tess était montée sur scène à partir de 22H. Ce festival (FIET) s’est tenu au Complexe GB, dans la ville de Kinshasa.

Toujours humble, la célèbre Faya Tess nous a parlé de sa prochaine production sur scène. La date est déjà médiatisée à Kinshasa. C’est le 30 juillet 2016. Cela sera sur la scène du restaurant « Quick Poulet », un cadre merveilleux dans la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Et elle a annoncé son retour en France dans la première quinzaine du mois d’août 2016.

Notons que la chanteuse Faya Tess qui réside dans la région parisienne, avait promis, en 2015, au peuple du Congo qu’elle sera chaque année sur des scènes en RDC. La Dame à succès a tenu ses promesses : séjour au Congo, spectacles, implications directes dans la vie culturelle sur le sol congolais, rencontres avec les gens et des médias.

 

 

M.N.B.L./Rédaction de France. Photo: droits réservés Air Monde Culture/André Tetu.

Source : Magazine Ngambo Na Ngambo

(1) En langue internationale Lingala. La Chanteuse Faya Tess participe à la « mondialisation » du Lingala au même titre que tous artistes chanteurs et musiciens du Congo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =