Histoire

L’origine de la rumba congolaise

La Nkoumba appelée plus tard à Cuba Rumba est une danse de nombril qui prend sa source en Afrique Centrale, plus précisément dans le Royaume Kongo.
 
Chez les Bakongo groupe ethnique situé au sud du Congo Démocratique, Congo Brazzaville et de l’Angola, la danse de nombril est une expression folklorique charnelle permettant à un couple de danseurs de se produire nombril contre nombril.
 
Lorsque les esclaves noirs Africains débarquent à Cuba il y a 5 siècles avec la danse Nkoumba, le colonisateur Espagnol supprime l’Africanité de cette expression culturelle populaire et la baptise Rumba pour l’approprier.
 
Quand la Rumba est revenue en Afrique entre les années 40 et 50, après avoir été longtemps un moyen d’expression artistique et de revendication des noirs qui dénoncent l’injustice dont ils sont victimes à Cuba, elle a été réappropriée par les Africains.
 
Avec l’évolution du temps, les musiciens africains intègrent leur folklore dans ce riche patrimoine culturel et l’enrichissent avec d’autres courants musicaux.
 
Hassan-Paulka
Univers rumba congolaise