Auteur : Univers Rumba congolaise

Nicolas Tumba alias Coco Malabar

De son vrai nom Nicolas Tumba, est un auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste. Originaire du Congo, Nicolas Tumba, alias Coco Malabar, s’accroche à sa guitare, tape sur des percussions, flirte avec la basse, écrit, compose une musique qu’il qualifie lui-même d’« afro-pop ».

Cornely Malongi : « L’album posthume de Papa Wemba est d’une qualité artistique irréprochable »

L’album posthume de Papa Wemba intitulé « Forever-De génération en génération » est déjà sur le marché du disque. Une œuvre sublime, qui vous saisit, vous emporte, vous transporte… Un mélange des styles différents de haut niveau artistique. Cornely Malongi, manager du ténor de la rumba congolaise, s’est confié à Le Potentiel pour évoquer la dernière création de celui qu’il appelle très affectueusement « Papa ».

Dernier concert hommage européen à Tabu Ley Rochereau

Concert « Dernier concert hommage européen à Tabu Ley Rochereau » le Dimanche 20 Novembre 2016

Afrisa International présente le Dimanche 20 Novembre 2016 à 19h dans la célèbre salle du Réservoir, un concert intitulé « Dernier concert hommage européen à Tabu Ley Rochereau », avec Pegguy Tabu, Mélodie, Youssoupha, Dino Vangu, Mbilia Bel… en Live. En artistes invités seront présents : Nyboma, Jamahitha, Abby Surya…

CD La belle époque musicale du Congo

Nouvel album : La belle époque musicale du Congo

Le guitariste DINO VANGU et le trompettiste NTUMBA VALENTIN viennent de produire un CD de 12 morceaux qui nous invitent à revivre « la belle époque musicale du Congo 1». L’objectif visé par ces deux artistes est de protéger la base de la musique congolaise. Ils souhaitent amener la génération actuelle à mieux connaître et aimer ce que nous pouvons qualifier de rumba classique du Congo. Celle qui fait danser toute l’Afrique et le monde.

Concert Bakolo Rumba Dimanche 23 octobre 2016

AJIP Production International présente le Dimanche 23 octobre 2016 de 17h à l’aube dans la célèbre salle du Réservoir, une soirée intitulé « Bakolo Rumba, la Rumba revisité », avec Canta Nyboma en Live. En artistes invités seront présents : Wuta Mayi, Desouza.

Dona mobeti « heureux » de l’accueil réservé à son nouvel album

Le chanteur congolais Donatien Sabuela, alias Dona Mobeti, se dit « heureux » de l’accueil réservé à son nouvel album « Dis-moi la vérité ». Un subtil mélange de titres qui font mouche dès la première écoute. Le « Commandant », comme il est également surnommé, y a travaillé avec une méticulosité digne d’expert d’art d’Orphée.

Faya Tess sur scène à Lyon avec un orchestre cubain (Photo,3 juillet 2016, Air Monde Culture/André Tetu): «Nuit de la Rumba»

Kinshasa: la chanteuse Faya Tess, majestueuse, lors du festival du 23 juillet 2016.

Kinshasa demeure un lieu unique dans le monde car c’est la VILLE qui sacralisa la Rumba Congolaise (véritable nom de la musique congolaise). Et partant, la chanteuse Faya Tess, une des symboles de la qualité de vie de cette musique internationale, avait tout misé pour son spectacle du samedi 23 juillet 2016: « miziki ebetamaki na ndenge ya bolingo mpo na nsayi monene ya batu banso » (1).

Robert Kongo et Papa Wemba

PAPA WEMBA : La mort d’un géant

L’artiste congolais est mort dimanche 24 avril à Abidjan (Côte d’Ivoire), à l’âge de 66 ans. Bête de scène, chanteur de génie, il aura marqué des générations de fans, qui pleurent une icône.

NJIBA Mfuyi Marie José alias Mj30

De son vrai nom Marie José NJIBA Mbuyi, connue sous le nom de Mj30. Née le 24 Avril 1986, Mj30 est une chanteuse et compositrice congolaise native de la Ville-Province de Kinshasa, Capitale de la République Démocratique du Congo, la diva africaine dont tout le monde marmonne le nom à longueur des journées.

Papa Noël Nedule Prononçant un discours au nom de tous les artistes lors de la remise des médailles du «Prix National de Mérite de la Culture et des Arts »

RDC : La remise des médailles du «Prix National de Mérite de la Culture et des Arts » fait des mécontents dans la diaspora

Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a procédé le 29 décembre 2015 à la remise des médailles du « Prix national de mérite de la culture et des arts » aux 90 artistes et personnalités du monde culturel évoluant au pays et à l’étranger. Mais certains artistes congolais de la diaspora, qui n’ont pas été nominés, se sentent marginalisés et s’interrogent sur la procédure de sélection des récipiendaires.